Imprimer

FORMAT ou la création d'un territoire de danse en Ardèche

 
 
Le projet de Format s'est fondé sur un désir partagé, celui de mettre en oeuvre un espace en direction du public pour la danse et des artistes chorégraphiques.Nourrie d'échanges et de constats sur les métiers du spectacle vivant et de culture, l'équipe de Format tente de réinventer des manières de travailler et d’être ensemble, pour le bénéfice de la création, de la culture, de la rencontre, de la relation vivante et inachevée du spectacle. C’est par sa dimension de structure culturelle, que le projet s’attache précisément à être un pôle ressources pour inventer des motifs de rencontres facilitant l’accès à l’art chorégraphique.

 

Par la mise en œuvre du projet s'énonce la tentative de remettre en jeu les notions de partage et d'exigence artistiques en cultivant les liens, afin que chacun, depuis son point de vue, puisse traverser l’expérience sensible et émouvante du spectacle vivant. Ce projet est porté par une présence discrète afin de mettre en avant le travail de l’auteur et permettre à l’activité du spectateur d’avoir toute sa place.Cette apparente simplicité implique de travailler avec minutie et précision afin d’éviter les sentiers battus dont nous connaissons les limites de part notre expérience et notre compétence.
 
Ce lieu hétérotopique, qui s'invente au quotidien, nourrit du va et vient de la salle à la scène, est comme un espace simple, clair où toutes les obscurités, les chemins de traverses, les liens improbables peuvent se construire. Ainsi Format est une tentative, un essai, sans cesse renouvelé, de résistance, une réflexion pratique, une pensée opérante, à la croisée des chemins entre Art de vivre et Art chorégraphique.
  
 
LA DANSE CONTEMPORAINE ? UN ART À DÉFENDRE 
 
La danse contemporaine semble parfois aride, car sa forme est si mouvante qu’il est difficile de savoir à quoi l’on se réfère lorsqu'on en parle.La danse contemporaine est un mouvement artistique muant avec son époque, mais non assujettie à son temps. Pour y accéder, comme pour bien d’autres champs artistiques, on peut s’intéresser à son histoire : D’où vient-elle ? Quelles sont ses sources? Quels sont les artistes qui ont transformé les codes de sa représentation, de sa pensée ?
 
A l’heure de l’hyper-communication, de la toute-puissance des slogans, l’espace que crée l’art chorégraphique est un des rares à laisser émerger la complexité des relations que nous entretenons entre nous-mêmes et le monde dans lequel nous bougeons.Définie comme pensée en mouvement et comme pratique subtile du corps de la pensée, la danse nécessite d'être soutenue, dans sa finesse et son exigence. Par elle, c'est tout un système de valeurs qui appelle à être protégé et à être valorisé.La danse appartient à ce champ artistique particulier où le spectateur doit, pour y accéder, être dans une disponibilité sensible de l’événement chorégraphique, qui, sous ses yeux, émerge et se dissout simultanément. On ne regarde, ne voit, ni ne perçoit la danse comme le théâtre ou la musique, qui ont un ancrage plus fort, à travers une histoire culturelle plus traditionnelle dans notre société. La diversité esthétique des propositions rend opérante l’idée d’une danse contemporaine, comme une danse d’auteur dont les fondements sont partageables et transmissibles et facilite ainsi son appréhension critique par le spectateur.C'est ainsi que le public est invité à voyager dans la culture chorégraphique, à s'approprier les espaces ici ouverts à la transmission, à la connaissance des œuvres, des auteurs, des pensées qui ont agité son histoire et qui la construisent aujourd’hui.