Ou la création d'un territoire de danse

Fevrier 19

© Nicolas Couturier

Résidence

Inui

Waving

Ucel & Jaujac

Une vague qui s’écrit

Autour de l’imaginaire qui compose les variations dansées de Waving : l’océan, l’onde, la houle, le surf, le pli, la foule, la résistance, la transe, la joie, le choeur, les fêtes populaires, la ola … Inui rassemble un groupe de 10 complices dans un processus collectif de transcription graphique de la partition de la pièce. L’objet graphique, témoin et mémoire de l’aventure océanique est un support de transmission pour les futures participant.e.s à la re-création, ou plutôt une sorte de praticiel, comme un outil low-tech permettant de plonger dans un univers de danse. Les partitions et le livret seront exposés à la Médiathèque Jean Ferrat à Aubenas en juin-juillet 2019.

Cet résidence graphique se déroule du 18 au 24 février à l’Espace Deydier à Ucel puis du 25 mars au 11 avril à la Maison du Parc à Jaujac.

Lauriane Houbey & Laurie Peschier – Pimont

Chorégraphes et interprètes, c’est en 2012 que débute leur collaboration en tant qu’auteures avec la création de Matrice, pièce chorégraphique et paysagère autour des conditions d’émergence d’un geste collectif. Depuis, leur démarche artistique cultive des attentions environnementales, et déplie en pratique et en performance la notion de maysage – paysage en mouvement, pour jouer des sculptures de l’attention.

À l’orée d’intimes paysages aquatiques, elles initient le projet de création WAVING une danse chorale océanique, et créent simultanément Childhood Manifesto, performance in-situ jouée en duo pour des plages et des bords de mer. Elles mettent en circulation l’École d’Art Sauvage, école performative et participative pour mettre à l’étude la notion de maysage. Actuellement elles inaugurent le projet chorégraphique ÉCHO ( ) une histoire de la lumière, pour une exploration de la relation frontale en empathie kinesthésique avec le spectateur.

Elles s’associent à une myriade de projets menés par d’autres artistes, et dernièrement auprès du plasticien Nicolas Floc’h pour Surfer un arbre, projet protéiforme qui rassemble une communauté d’artistes – surfeurs.

Les projets de INUI sont portés par la plateforme chorégraphique Météores et accompagnés en production-diffusion par Charles-Eric Besnier de Bora Bora Productions.

Inui


Evénements associés