Ou la création d'un territoire de danse

25 au 31 mai 20

© Cie L'Éclaboussée

Résidence

L'Éclaboussée

Lisière

Chirols

RÉSIDENCE D’ÉCRITURE

Retour à la terre ?

Deux performeuses activent leurs voix-corps en creusant leurs images inconscientes et rémanentes d’un retour à la terre. Que vont-elles faire de ça ? Elles vont tout laisser couler. Elles vont se mettre à parler dedans, dehors, dessus, dessous. Parler à côté aussi, elles vont être complètement à côté. De l’une et l’autre. Et du sujet. Elles vont parler de l’intérieur et parler de l’extérieur. Elles vont le prendre à l’envers. À rebours. Elles vont mal le prendre. Et elles vont le détourner. Le contourner aussi quand elles ne sauront plus s’y prendre. Et se dépendre aussi pour ne pas être prises. Elles vont passer à travers. Pour être ensemble.

Céline Dauvergne & Virginie Thomas s’imprègnent d’un lieu où potentiellement habiter et explorent ses dynamiques citoyennes locales lors de ce premier accueil en résidence d’écriture et de repérage. Ce travail s’inscrit dans la perspective d’une prochaine venue à l’automne pour poursuivre et finaliser l’écriture de la partition de la pièce Lisière.

En partenariat avec Supertrat, le Collectif du moulinage et plusieurs associations de Chirols

À suivre à l’automne 2020 résidence de fin de création

Cie L’Éclaboussée

Céline Dauvergne est performeuse, danseuse et chorégraphe. Ce qui l’intéresse c’est de tirer parti des circonstances plutôt que modéliser. Son travail laisse donc une large place à la prise en compte de la situation présente. Nourrie par la rencontre avec Anna Halprin et Deborah Hay – elle adapte la partition d’un solo chorégraphié par Deborah Hay – elle utilise la partition chorégraphique comme outil de composition et d’organisation collective. Elle participe à plusieurs groupes de recherche artistique et collabore avec des danseurs, plasticiens, comédiens et musiciens. Ces dernières années, elle sonde l’idiotie et la relation du corps au langage. On dirait On est une pièce collective avec Richard Sandra et Stéphanie Moitrel, Slang un duo jeune public, Le Temps des H+mmes une collaboration avec le metteur en scène Nicolas Giret-Famin et Lisière une collaboration en cours avec Virginie Thomas. Elle assiste également différents chorégraphes. Diplômée d’état en tant que professeur de danse contemporaine et éducatrice somatique en Body-Mind Centering®, elle travaille souvent avec des groupes d’amateurs, dont un projet qu’elle mène avec des seniors depuis 8 ans. Elle se forme actuellement au Mouvement Authentique et à la pratique vocale.

Virginie Thomas est performeuse, danseuse et interprète. En tant qu’interprète, elle danse avec différents chorégraphes et metteurs en scènes, en France et à l’étranger (Thierry Baë, Anne Lopez, Dominique Boivin, Emmanuelle Vo-dinh, Catherine Contour, David Wampach, Mark lawes, Guillaume Robert, Mathilde Monfreux, Céline Dauvergne…). En tant que performeuse, elle travaille en particulier sous la forme de la collaboration. Plusieurs projets voient le jour : avec le collectif le clubdes5- un collectif d’interprètes, avec les Vraoums -un girlsband pas tout à fait musical qui se produit en France et à l’étranger, avec la création du laboratoire « oldshool » – un espace de partage de pratiques dont aucun n’est spécialiste (allant de la musique au dessin en passant par la transe, la télépathie, la couture…), avec Yasmine Youcef autour des voix et des corps, avec Céline Dauvergne pour Lisière. Depuis plusieurs années, elle travaille également avec Mathias Poisson. Ensemble, ils développent notamment le projet de L’Agence Touriste et ses formes variées : promenades urbaines, performances, ateliers, expositions. Elle est également éducatrice somatique par le mouvement (formation de BMC®) et se forme au Mouvement Authentique et à l’improvisation vocale.

Cie L’éclaboussée


Evénements associés