Ou la création d'un territoire de danse

  1. 2021/2022
  2. Artistes en création
  3. Les Élastiques

Les Élastiques

Cécile Laloy - Cie Als

Métamorphoses

Aimez-vous les questions, ou préférez-vous les réponses ?

Le langage chorégraphique et théâtral, l’univers plastique ou scénographique, la musique, un ton burlesque voire tragi-comique sont constitutifs des travaux de Cécile Laloy.


Durant les 3 prochaines années, la chorégraphe déploie le projet Métamorphoses autour du thème de l’impuissance de l’espèce humaine face à la nature. Suivant les lieux où elle travaille, elle invente plusieurs processus de transformation, comme différentes métamorphoses, pour rétablir le lien avec la nature et le paysage.

Des objets artistiques pluridisciplinaires en seront issus et dialogueront entre eux, depuis les petites formes que sont les Exercices de style, jusqu’à la pièce Les Grandes Eaux, en passant par des temps d’ateliers et la création d’un film dans le cadre des Correspondances.

En Ardèche, les Métamorphoses sont l’occasion de plusieurs rendez-vous sur 2 saisons. Ceux de l’automne 21 sont présentés en bas de page.

Cécile Laloy // Cie Als

Elle se forme en danse contemporaine au CNSMD de Lyon, et en parallèle au Kung Fu et à l’art du clown. Interprète, elle travaille avec les Gens d’Uterpan/ Annie Vigier et Franck Appertet de 2005 à 2011 (performances muséales), Alice Laloy, Andonis Foniadakis, Le Collectif Loge 22, Pierre Droulers, Pierre Pontvianne, Florence Girardon, Maguy Marin pour une reprise de May B en 2015.

Chorégraphe, elle entame sa recherche dès 2003 et depuis, oscille entre différents types de créations : spectacles, performances pour différents lieux, court-métrages. Elle multiplie les rencontres, aventures artistiques et collaborations. Après quatre premières pièces avec l’Als, dont la dernière Menteuse est invité dans le cadre du Festival Européen Spider , elle crée Façades en 2012 en collaboration avec Florence Girardon (Cie Zélid), une performance avec des habitants, jouée sur des balcons à Saint-Etienne. Plusieurs fois soutenue par le CCN de Rillieux-la-Pape/Cie Maguy Marin, accompagnée très vite par Maguy Marin et François Tanguy, elle obtient une résidence de trois ans à RAMDAM entre 2011 et 2014.

Elle s’installe à Saint-Étienne en 2012, et y implante administrativement sa Cie en 2014. Elle crée Clan’ks en 2015, un concert de danse contenant plusieurs morceaux chorégraphiques qui s’enchaînent comme des chansons. En 2016, elle participe au projet Passion(s) invitée par Florence Girardon autour de la Passion selon Saint-Matthieu de Bach. Ce projet l’amène à entamer une recherche sur les relations amoureuses, dont le résultat sera un diptyque : Duo, création 2017 et L’Autre, création jeune public 2018.

Titulaire du Diplôme d’État depuis 2013, elle enseigne à l’École de la Comédie de Saint-Étienne et coordonne le travail du corps auprès des étudiants de 2012 à 2020.

Elle collabore avec plusieurs metteurs en scène sur le travail du corps au théâtre : Matthieu Cruciani (Piscines), Elsa Imbert (HelenK) et Pascal Kirsch (Princesse Maleine, Solaris). Régulièrement accueillie à RAMDAM, un centre d’art, à La Fonderie au Mans, au Cube à Hérisson, au Théâtre du Parc à Andrézieux-Bouthéon, au Centre culturel La Buire. Cécile Laloy a été artiste associée à La Comédie de Saint-Étienne de 2017 à 2021.

Sa dernière création est IE famille, un spectacle sur l’atavisme générationnel pour 6 interprètes de tout âge, a été présenté à La Comédie de Saint-Etienne lors de la Biennale de la Danse de Lyon 2021.

Elle accompagne chorégraphiquement le travail d’Alice Laloy (Pinocchio live# 1, live #2), et cette année Emmanuelle Destremeau et Jean-Pierre Baro.

Les Élastiques
© Alice Laloy

Événements associés